Définition

La géobiologie (du grec : la Terre, bios : la vie, logos : l’étude) étudie l’impact de tous ces phénomènes invisibles, et permet d’appréhender l’influence des lieux sur tout ce qui vit : l’homme, l’animal, le végétal, le minéral.

 

Histoire

La géobiologie n’est pas née durant ce siècle mais il y a bien longtemps (1ères traces de sourciers environ 13500 avant J.C.) et un peu partout dans le monde (Maghreb, Afrique du sud, Mésopotamie, Inde, Mexique, Chine,…). Le terme de « géobiologie » est purement occidentale et l’on peut faire le parallèle avec les plus connues que sont le Vastu Shastra (Inde) et le Feng Shui (Chine).

Objectif

L’objectif principal de la géobiologie est de permettre aux résidents d’un lieu quel qu’il soit (pavillon, appartement,…) d’optimiser leur santé et leur bien être en évitant les agressions géopathogènes de leur environnement.

Elle traite des nuisances au développement harmonieux de la vie dans un espace donné, et notamment des ondes et des champs électromagnétiques, des cours d’eau souterrains et des failles, des réseaux et des flux cosmiques et telluriques…

 

Impact sur la santé

Certaines zones d’une pièce se révèlent perturbatrices pour l’organisme lorsque on y demeure trop longtemps. C’est pourquoi, précisément bien choisir l’emplacement de notre lit, de notre siège de bureau, de notre canapé, et de tout autre endroit ou nous stationnons plusieurs heures par jour et par nuit, fait partie des facteurs essentiels à notre équilibre et notre bien-être.

Une exposition prolongée à ces ondes nocives provoque selon la sensibilité de chacun des troubles du comportement  et /ou de graves problèmes de santé : stress, saute d’humeur, fatigue chronique, manque de concentration, maux de tête à répétition, troubles du sommeil, perte de mémoire, dépression nerveuse, baisse du système immunitaire, dérèglements endocriniens et parfois maladies dégénératives et cancers…

Techniques de détection

2 grandes techniques de détection sont utilisées par le géobiologue que sont : la radiesthésie (réseaux, failles, cours d’eau,…) et les appareils électroportatifs (hyperfréquences, pollutions électromagnétiques,…). Pour les outils de radiesthésie on retrouvera, selon le géobiologue et ses affinités, le célèbre et antique « pendule », les baguettes parallèles (appelées aussi Rade Master), la baguette en Y (généralement en noisetier), le lobe antenne ou encore l’Antenne de Lecher (outil que j’utilise le plus personnellement).

Antenne de Lecher

Pendule en bois

Baguette en Y

Lobe antenne

Rade master